Ellie Goulding, reine de la pop


Ellie Goulding, reine de la pop

Chipie Pop. Défroquée du folk, l’Anglaise Ellie Goulding s’est reconvertie en affoleuse du dancefloor.

« A ses débuts, Ellie Goulding, chanteuse folk espiègle reprenait en beauté l’Américain Bon Iver. Une carrière acoustique, voire bucolique, semblait tracée pour cette chipie, mais un accident grave allait tout changer : la découverte de la musique électronique. Après des rencontres déterminantes avec les producteurs Frankmusic et Starsmith, Ellie décide de remiser sa guitare en bois et ses dentelles pour le glamour et les dynamiques d’une electro-pop joufflue et florissante. Pas étonnant que la jeune femme ait si souvent joué avec Little Boots ou été comparée à Florence & the Machine : toutes incarnent une Angleterre délurée, où les filles en talons aiguilles titubent autour de leur sac à main sur un dancefloor imbibé de bière, où le juke-box beugle aussi bien Abba que Lily Allen, Madonna que Hot Chip : ça s’appelle la pop musique et Ellie l’incarne jusqu’au bout des ongles. Sur scène ou sur son album Lights, ce n’est pas elle qui joue, c’est l’Angleterre de 2010 
Article ajouté par
attitude

Note moyenne : Pas encore de note
Commentaires :
Connectez vous ou Créez votre profil pour ajouter un commentaire
- Petites annonces - Réservez places de concert -